11 – 15 août 2018 Festival Fort en Musique

Des créations inédites pour découvrir le fort autrement

no event

Et pendant toute la durée du festival…

no event

COMTOIS RENDS TOI ! NENNI MA FOI !

Un festival de plus, allez-vous dire… non ! un autre, FORTement différent. FORTement différent et magique à 580 mètres d’altitude ! qui célèbre le ciel et les étoiles…

Niché au cœur du pays sous-vosgien, dans le triangle France-Suisse-Allemagne, ce Festival se situe à un pas du Lac de Malsaucy et ses désormais ultra-célèbres Eurockéennes, à deux pas de Belfort et son légendaire Lion, à trois pas de la Suisse et de l’Allemagne.
C’est un paysage de paix et d’élévation.

Ce Festival a lieu dans un majestueux mastodonte troglodyte qui prend racine sur deux hectares et demi, remis sur pied (surtout) par les membres actifs de l’Association du Fort Dorsner et à ses (pas assez nombreux) donateurs.

Les bénévoles énergiques et passionné(e)s de l’association s’activent en heures de travail de terrassement, de débroussaillage, d’empierrements et autres joyeusetés de la terre qui bouge, genre Rolling Stones sur le retour (traduction : les pierres qui roulent), Dorsner est aussi fort qu’il est rock.

Le voici l’artiste, la grande vedette : le Fort Dorsner. En août, nous l’honorerons ! nous toutes et tous, artistes ou pas, aurons la tâche de le découvrir, de l’explorer, de le faire revivre.

Oui, il va parler, il va sonner, il va résonner…

Oui, vous aurez l’occasion de le parcourir dans tous les sens, ceux des pieds et ceux de la fête. Une fête des sens qui sera féérique et débutera le samedi 11 août avec Yérri Gaspar-Hummel, notre compositeur et performeur en résidence 2018. Il nous dévoilera sa déambulation sonore.

C’est un grand honneur de savoir la grande comédienne et actrice Marie-Christine Barrault notre marraine de festival et notre bien-aimée Lola Sémonin, celle de l’édition #1.

Ce sera le dimanche 12 août autour d’un Grand Apéro en présence de Marie-Christine Barrault que nous lancerons officiellement le festival suivie par la Soirée à Casques en déambulant sous les lumières envoûtantes des lampes à pétrole et en s’émerveillant des fantomatiques surprises musicales qui parsèmeront la parcours. Final de cette soirée avec le duo Ilo (Marie Bonifait et Daisy Dugardin).

En attendant votre tour de passage pour la visite musicale, il vous sera proposé de patienter dans la Salle des Rires sur les musiques de Stéphane Borrel ou d’aller regarder l’exposition de photographies Apparitions de Georges Epp.

Il fait beau, alors ce sera sous les étoiles que nous entendrons la voix suave et merveilleuse de Marie-Christine Barrault guidée musicalement par votre serviteur (mardi 14 août) dans le duo que nous faisons depuis plus de dix ans pour un Au-delà de l’horizon bien vu pour ce site où les horizons se perdent dans les brumes et les nuages du ciel, où les récits de passeurs d’idées et d’humanisme de notre région franc-comtoise rejoindront celles d’un Le Clézio, d’un Albert Londres, d’une Louise de Vilmorin, d’un Antoine de Saint-Exupéry, d’une Nénette de Francis Carco et de bien d’autres grands poètes et écrivains.

Dernier jour et rendez-vous à midi le mercredi 15 août pour un grand Pique-nique où serviettes et nappes se poseront sur les herbes fraichement coupées sur les diverses terrasses.

Autour de 14 heures, nous irons à la rencontre des lectures que propose Lola Sémonin, notre merveilleuse marraine de l’édition #1, autour de son Cri du Milan et des souvenirs de La Madeleine Proust. Elle sera guidée par les ondes musicales de Yérri Gaspar-Hummel.

Il sera conseillé de réserver bien à l’avance autant son panier repas (confectionné avec des produits locaux), que sa place pour les lectures.

Il sera conseillé également d’utiliser son billet d’entrée pour la grande tombola et vous voir repartir, qui sait, avec l’un des lots ; tombola qui sera orchestrée par l’équipe du festival et avec la verve joyeuse de Lola Sémonin ! Les absents auront tort de ne pas venir !

Il ne fait pas beau ? Pas de souci. Les salles voutées (éventuellement chauffées) nous accueilleront pour autant d’heures de convivialité et de bonheur à partager et à vivre ensemble.

Pascal Contet, directeur artistique

Dossier de presse